Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Passés
Championnats du monde Japon 1999
24
août
1999
1999-08-24T10:00:00+0200
1999-09-10T20:00:00+0200

Championnats du monde Japon 1999

Championnats Du monde Shukokaï , 1ère journée

du 24 août à 10h00 au 10 sept. à 20h00groupesToute l'association


Résultat :

Résultat Championnats du monde Japon 1999

     L’année sportive 1998/1999 s’est clôturée par l’organisation d’un voyage au Japon. C’est donc un groupe important qui le 24 août 1999 prenait place dans l’avion pour un périple de 14 jours au pays du Soleil Levant, marqué pour certains par la participation aux deux compétitions organisées durant ce voyage, à savoir:

Le championnat du monde Shukokaï réunissant toutes les tendances du style Tani-Ha Shito-ryu restées fidèles au fils de maître Tani qui assure la pérennité de la méthode;

 

La coupe du monde Kofukan.

Cette compétition est propre à notre organisation et a lieu en alternance avec la coupe d’Europe une fois tous les deux ans. Le Kofukan constitue une des tendances du style Tani-Ha Shito-ryu.

 Pour ces événements, nous avons financé l’envoi de 7 combattants. Il nous était malheureusement impossible pécuniairement de prendre en charge plus de compétiteurs. Nous avons donc comme par le passé, effectué une sélection. Toutefois, trois combattants qui n’avaient pu être retenus dans un premier temps par notre organisation (il faut bien faire un choix !), avaient tout de même tenu à participer au voyage au prix sans doute de sacrifices.C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous avons intégré ces combattants dans l’équipe. La constitution de l’équipe était donc la suivante :

Stéphen SENELIER, Eric ALHOMME, Emilio GOMEZ, Karim HERIDA, Ali-Hakan EZICI, José FERREIRA, Fabien BAZELAIRE auxquels se sont adjoints Sabrina ARAOUN, Olivier HUSSON, Stéphane ANDLAUER.

Il est à signaler que la représentation française était la plus importante avec un groupe de 23 personnes (hors Japon, bien sûr !). Certains pays adhérents n’avaient pu effectuer le déplacement sans doute à cause du coût important que représente un tel voyage.

Avant de passer aux résultats, je tiens à dire très sincèrement que les prestations et le comportement de nos combattants ont été exemplaires. L’ensemble des accompagnateurs français et étrangers (nous avons eu des compliments d’autres délégations !) ont été unanimes à louer l’excellent état d’esprit de notre équipe. On ne peut malheureusement pas en dire autant de toutes les équipes en présence. Il est aussi à signaler l’excellente entente qui a régné au sein du groupe. Et pour finir, nous ne pouvons ne pas mettre en exergue au nom de toute la représentation française, l’excellent accueil que nous avons reçu durant tout notre périple avec une mention spéciale pour M. et Mme Inagaki et pour la grande disponibilité de nos accompagnateurs attitrés, M. Naoki Omi pendant tout le séjour et M. Hiroshi Okubo durant la période où nous avons séjourné à Kobé, sa ville natale où, bien qu’il était en vacances, il avait tenu à nous accompagner.

 
 

      

CHAMPIONNAT du MONDE SHUKOKAÏ :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Cette compétition était organisée par la S.K.W.U et s’est tenue à Kobe, lieu de résidente de maître Tani. Cette manifestation représentait quelque chose de très important pour nous car elle marquait aussi le 50 ème anniversaire du Tani-Ha Shito-ryu Shukokaï. Malheureusement, la disparition prématurée du fondateur ne nous a pas permis de fêter cet événement comme il se devait mais la mémoire du maître fut présente toute au long de la compétition.

      L’organisation compte tenu du nombre de catégories et de participants a été exemplaire. Il est à noter que le contexte dans lequel se déroule ce type de compétition est assez particulier. En effet cette manifestation est avant tout un lieu de rassemblement de masse de toutes les organisations affiliées à la S.K.W.U et toutes générations confondues, l’accent étant surtout mis sur la confraternité. L’esprit de compétition était certes présent mais les personnes tant compétiteurs que spectateurs étaient avant tout là pour se retrouver ensemble. C’est probablement pour cette raison qu’il y a autant de catégories (enfants, adultes et vétérans) dont une qui est assez originale c’est le combat par équipe adultes - mixte. Cela dit, le niveau était assez relevé et le nombre de participants dans chaque catégorie, très important.

Participations et résultats:

Katas - hommes :

Fabien BAZELAIRE, Stéphane ANDLAUER, Olivier HUSSON.

      Fabien accède à la finale et termine à la 6ème place. Nos deux autres participants n’ont pas démérité compte tenu du niveau et du nombre de compétiteurs (une soixantaine ! ) . Ils passèrent le premier tour mais ne purent accéder à la finale.

 

Katas - féminines :

Sabrina ARAOUN

Malheureusement pas de miracle pour notre seule représentante quelque peu esseulée. Nous n’avons pas pu avoir son classement, mais elle doit figurer dans les finalistes et donc assez prêt du podium. Elle est au niveau et donc à la prochaine fois !

Combats – hommes moins de 70 kg :

Stéphane ANDLAUER, Karim ERIDA, Fabien BAZELAIRE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

      Nous avons assisté à une excellente compétition et les combats furent âprement disputés dès les huitièmes de finale. Stéphane est malheureusement tombé en final de tableau sur un excellent japonais. Il finira tout de même 7 ème. Pour nos deux autres représentants, les choses se terminèrent en finale. (Entre temps, Karim vengea Stéphane en éliminant son tombeur dans un combat très serré mais ôtera à notre représentant , toute chance de repêchage!). Pour la final : Karim contre Fabien.Après un très bon combat (très technique !), Karim finit par prendre l’ascendance sur Fabien. Résultat : Karim 1er ; Fabien 2ème.

 

Combats – hommes plus de 70 kg :

  

José FERREIRA, Stéphen SENNELIER, Ali-Hakan EZICI, Olivier HUSSON, Eric ALHOMME, Emilio GOMEZ.

 

Nous assistâmes à un parcours d’ensemble très satisfaisant. En effet, tous passèrent au moins deux tours. Eric et Emilio gagnèrent 3 combats et échouèrent aux portes des demi-finales. Ali échoue de très peu en demi-finale. Il termine donc à une très belle 3 ème place. José buttera lui aussi mais en finale sur un solide japonais. Il s’octroie ainsi une excellente 2 ème place. Hélas pour nous, nous avons eu à déplorer la blessure d’ Eric qui le privera de la prochaine confrontation . Dommage car il avait vraiment à cœur d’effectuer un bon parcours à la coupe Kofukan.

  

Combats – féminines :

Sabrina ARAOUN

Les choses avaient bien commencé mais elle dût faire face à de très (très) bonnes combattantes et finira la compétition en prenant une très honorable 8 ème place.

Equipe – mixtes :

Sabrina ARAOUN, Stephen SENNELIER, Ali-Hakan EZICI, José FERREIRA, Olivier HUSSON, Fabien BAZELAIRE, Eric ALHOMME et Emilio GOMEZ.

       Notre équipe s’est faite cueillir d’entrée par les gagnants de l’épreuve. Mais les très bons résultats obtenus dans les catégories précédentes avaient fait tomber la pression et la motivation avait quelque peu disparu; Ils s’en rappelleront pour la prochaine compétition !

 

 

 

 

 

COUPE du MONDE KOFUKAN :

 

      Cette compétition s’est tenue à Izushi où se trouve le siège de l’organisation Kofukan Japon et était organisée par M. et Mme Inagaki, les représentants de la dite organisation. Notre équipe devait être représentée par les sélectionnés car contrairement aux championnats Shukokaï, le nombre de participants par pays est limité par catégorie. Mais la blessure d’ Eric et les très bonnes prestations obtenues précédemment, nous ont permis d’intégrer dans l’équipe, Olivier et Sabrina. Maître Chojiro Tani (le second) avait aimablement effectué le déplacement. Le nombre de compétiteurs était moindre que pour le championnat Shukokaï surtout en ce qui concerne les féminines mais le niveau global était me semble t-il, supérieur.

Participations et résultats:

Katas - hommes :

  

Olivier HUSSON, Fabien BAZELAIRE.

  

      Nos deux représentants accédèrent à la phase finale. Olivier finira à une très honorable 6 ème place et Fabien réussira à se placer sur la 3 ème marche du podium.

Katas - féminines :

      Dans cette catégorie, une seule représentante française , Sabrina ARAOUN, accède à la phase finale. Je n’ai malheureusement pas eu son classement définitif. Il me semble qu’elle pointera dans les 6 premières.

Combats – féminines moins de 60 kg :

      Dans cette catégorie notre seule représentante se retrouvait encore une fois bien esseulée face à une coalition norvégienne: Leurs 3 représentantes s’octroyèrent le podium. Vu le nombre de compétitrice, il était dès lors très difficile d’espérer accéder à une place d’honneur. Sabrina n’aura encore une fois pas beaucoup de chance face à ces compétitrices très aguerries ( je crois qu’elles sont intégrées dans l’équipe nationale norvégienne !). Mais l’expérience qu’elle aura acquise durant cette compétition lui sera ,j’en suis persuadé, extrêmement bénéfique.

Combats – hommes moins de 68 kg :

Karim ERIDA.

      Après sa prestation au championnat Shukokaï, notre seul représentant dans cette catégorie réussira encore un beau parcours, et s’offrira une nouvelle place sur le podium : la 3 ème .

Combats - hommes moins de 78 kg :

José FERREIRA, Stéphen SENNELIER, Ali-Hakan EZICI, Olivier HUSSON, Emilio GOMEZ.

      Nous avions aligné le maximum de combattants autorisés dans cette catégorie. Pas de chance pour Olivier et Emilio qui se firent éliminer par probablement un des meilleurs karatékas de cette compétition. José se fera lui, disqualifier pour contact par un adversaire nettement moins bon. Çà partait pas très fort ! Ne restait plus en lice que Stéphen et Ali. Stéphen vengea dans son parcours, Olivier et Emilio dans un très beau combat; Probablement l’un des plus beau de cette compétition ! Il trouvera sur son chemin…. Eh oui ! Ali ! qui confirme son excellente prestation lors du Championnat Shukokaï. Le combat fut rude et s’est finalement Stéphen qui s’impose :

Combats par équipe - hommes :

José FERREIRA, Stéphen SENNELIER, Ali-Hakan EZICI, Olivier HUSSON, Fabien BAZELAIRE, Karim ERIDA, Emilio GOMEZ.

      L’échec du précédent week-end ainsi qu’un renforcement encore plus prononcé de la cohésion du groupe avaient très fortement motivé les combattants. Pourtant la tâche s’avérait difficile car sur leur chemin se présentait les deux meilleurs équipes (sur le papier !) La première de ces équipes était anglaise, celle-là même qui les avaient éliminé au premier tour aux championnats Shukokaï . Notre équipe réussissait à prendre une belle revanche . Pour la finale, les norvégiens faisaient figure d’épouvantail mais leurs comportements durant ces compétitions nous avaient fortement interpellé (ainsi que d’autres équipes).c’est avec une motivation accrue que nos combattants ont abordé ce dernier round : les trois premiers combats ont été gagnés nous donnant ainsi la victoire. Malheureusement, les norvégiens donnèrent par la suite une très mauvaise image d’eux-mêmes et ce devant tous les responsables du Kofukan et de Maître Tani . Nous ne retiendrons que cette magnifique victoire.

Karatéka du jour :

      Pour clôturer cette compétition, il est coutume que les responsables du Kofukan élisent le karatéka et la karatéka du jour . Cette année a été élu comme meilleur karatéka, un compétiteur français (cocorico !) :

Stéphen Sennelier

 

 

 

 


Voir tous les évènements

Commentez l’événement

Jose FERREIRA le vendredi 28 juillet à 11:20

Événement mémorable à plus d'un titre 

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

PHOTOS

Japon 1999Japon 1999Japon 1999Japon 1999Japon 1999